Thérapie : quand c’est le moment d’arrêter?

Thérapie : quand c’est le moment d’arrêter?

2 juin 2020 0 Par Marcelin

Allez voir un psy est une étape importante ! En effet, la thérapie permet de soigner les troubles psychologiques de certains patients. Pour ceux qui n’ont pas de troubles mentales, la thérapie s’avère un moyen efficace pour travailler sur les problèmes de la vie quotidienne qui engendrent de stress récurrent.

Néanmoins, toute thérapie a une fin, ce qui n’est pas facilement accepté par certains patients. Quoi qu’il en soit, c’est au patient de décider qu’il n’a plus besoin de consulter un psy et qu’il peut reprendre une vie normale. Voici les raisons pour lesquelles il faut consulter et le bon moment pour arrêter une thérapie.

Pourquoi commencer une thérapie ?

Les raisons qui peuvent pousser une personne à suivre une thérapie, sont nombreuses. Vous pouvez consulter un psy si vous sentez une souffrance qui dure depuis des années et que vous n’arrivez pas à la surmonter. Vous pouvez aussi demander l’aide d’un thérapeute, si vous avez besoin d’un accompagnement pour traverser une épreuve ou pour comprendre « qui vous êtes » vraiment pour mieux vivre votre vie et vos relations.

Autrement dit, vous pouvez demander une consultation, lorsque vous sentez un appel au fond de vous qui vous incite à changer, à transformer quelque chose dans votre façon de vivre votre vie.

Votre thérapeute peut vous fournir les outils dont vous avez besoin pour mieux gérer vos symptômes.  Il est tout à fait normal de consulter un médecin pour soigner une pathologie physique. Mais que doit on-faire lorsqu’on a un problème mental ? Après tout l’idée, c’est d’être en bonne santé !

Quel que soit votre difficulté, n’hésitez pas à commencer une thérapie afin de prendre soin de  votre santé mentale. Pour prendre un rendez vous, consultez ce site https://www.cabinethypnose-strasbourg.fr/.

À quel moment peut-on arrêter une thérapie ?

Lors  de la thérapie, vous devez vous sentir en confiance avec votre thérapeute pour que vous puissiez parler librement de ce que vous gène. Si vous souhaitez arrêter votre thérapie et que vous ne savez pas comment le faire, sachez que le meilleur moment pour mettre fin à une thérapie dépend de la psychothérapie suivie. En effet, certaines thérapies consiste à atteindre des objectifs précis tandis que d’autres ont pour but d’assurer au patient un bien-être général.

 

Lorsqu’il s’agit d’une thérapie comportementale

La thérapie comportementale consiste à identifier les comportements inadaptés auxquels le patient est habitué. Le thérapeute propose à son patient des exercices simples pour déconditionner progressivement ces habitudes. Une fois ces exercices terminés, la thérapie prend à son terme.

Par exemple, si vous souffrez de l’agoraphobie, lors des séances votre thérapeute va travailler sur vos pensées anxiogènes afin de les remplacer par d’autres plus positives. La thérapie prendra fin lorsque vos ressentis phobiques auront disparu.

Lorsqu’il s’agit d’une psychanalyse

La psychanalyse est parmi les thérapies les plus pratiquées en France. Elle permet de libérer les souffrances mais aussi de comprendre leur origine en rappelant les souvenirs cachés de l’enfance.

La psychanalyse est donc une méthode qui résulte du constat que les gens sont souvent inconscients de plusieurs facteurs qui peuvent influencer leurs comportements et leurs émotions.  Ces facteurs peuvent provoquer une grande détresse ou souffrance. Comme ils peuvent engendrer certains traits conflictuels de la personnalité et des difficultés au travail, dans les relations intimes ou encore dans les troubles d’humeur et de l’estime de soi.

Lors de la thérapie, l’analyste ne doit pas influencer son patient ou lui faire transmettre ses pensées. C’est au patient donc d’évoluer la thérapie à son rythmé et de mettre la fin. La psychanalyse est parmi les thérapies les plus longues, elle peut durer entre 5 et 10 ans.

Si vous souhaitez consultez un thérapeute, consultez https://www.cabinethypnose-strasbourg.fr pour réserver votre consultation.